1 Avenue de Normandie – 91940 Les Ulis

La PNL « Programmation Neuro Linguistique », a été créé dans les années 1970 par Richard Bandler et John Grinder.

L’abréviation PNL fait référence à trois composantes qui sont à la base de l’expérience humaine.

Programmation : tout au long de notre vie, nous programmons, des façons d’être, de penser, de se comporter en fonction de ce nous vivons (expériences), rencontrons (modèles). Chaque action peut-être présentée comme un programme (de réussite, d’échec).

Neuro : cette capacité à mettre en place des programmes personnels repose sur nos capacités neurologiques. Cerveau, système nerveux, sens, nous permettent d’appréhender le monde extérieur, de percevoir, stocker et organiser l’information à notre manière et de mettre en place des réponses en fonction ce qui se passe autour de nous.

Linguistique : langage verbal et non-verbal constituent le révélateur essentiel de ces fonctionnements internes. Tout est communication, et produit les informations qui reflètent cette manière personnelle de se représenter et d’appréhender le monde.

Une fois ce travail d’observation et de compréhension réalisé, il suffit, de reprogrammer ces automatismes pour changer nos comportements, un peu à la manière d’un logiciel, et apprendre ainsi à mieux communiquer.

Par exemple, si vous vous croisez les bras, c’est que vous êtes fermé aux autres. Si vous êtes en face d’une personne qui a ce type de comportement, vous devez vous croiser également les bras afin de vous mettre en phase avec votre interlocuteur, l’objectif étant d’améliorer sa communication.

Quelques notions de la PNL :

 « La carte n’est pas le territoire » : chacun voit le monde à travers son propre filtre, qui ne correspond pas à une réalité unique.

« Derrière chaque comportement, il y a une intention positive »: le comportement d’une personne est le résultat d’un choix considéré comme le meilleur possible à un moment donné.

« Il n’y a pas d’échec, que des apprentissages » : cette attitude permet de se donner la permission de commettre des erreurs et d’accepter celles de l’autre.

« On ne peut pas ne pas communiquer ». Tout est communication, même le refus de communication.

« Toute personne a en elle les ressources nécessaires pour accomplir son objectif »

« Le comportement d’une personne n’est pas cette personne ». Il faut faire la distinction  entre l’identité d’une personne et ses comportements.

« Le corps et l’esprit font partie du même système cybernétique ». Ce qui se passe dans l’esprit a des répercussions dans le corps, et inversement.

« Le langage est une représentation secondaire de l’expérience ». Les mots ne décrivent pas aussi complètement la représentation mentale qui a été faite de l’expérience.

Pour modifier nos comportements, la PNL propose de s’appuyer sur la « modélisation » de nos comportements « gagnants » et de puiser dans les ressources dont nous disposons. Après avoir déterminé un objectif précis et quantifiable qui sera décomposé en objectifs intermédiaires, permettant de mesurer les progrès réalisés d’une séance à l’autre.